Une situation de surendettement ou une inscription sur la fiche de la Banque nationale de Belgique (BNB) n’est jamais facile à vivre. Une solutionà ce problème est le regroupement ou rachat de crédit, d’autant plus qu’elle permet d’équilibrer votre budget mensuel. Dans un sens, cette solution permet de sortir de la spirale de l’endettement.

Les types de prêts à regrouper

Tous les types de crédit à la consommation sont concernés par un rachat de crédit, et plus spécialement si le demandeur a deux ou plusieurs crédits à rembourser. En effet, en ayant contracté plusieurs prêts successifs, une personne se retrouve peu à peu submergée par les charges relatives aux remboursements.

Par exemple, on retrouve assez souvent le regroupement d’un crédit immobilier avec un prêt auto ou un prêt personnel, c’est-à-dire un emprunt à long terme avec un autre à court ou moyen terme. L’avantage de cette opération est d’alléger considérablement les mensualités à payer pour que l’emprunteur garde son train de vie.

Selon le cas, il est possible d’obtenir une diminution de 25 à 50 % du montant des charges mensuelles, ce qui est déjà important lorsqu’on se trouve en difficulté.

Quel organisme choisir ?

Les emprunteurs en situation difficile peuvent demander l’aide d’un courtier en rachat de crédit. Tout le reste des crédits non payés sont regroupés en un seul prêt, c’est-à-dire, une seule mensualité, un seul taux et aussi un seul établissement de crédit. Généralement, le montant du remboursement sera revu à la baisse, vers un montant raisonnable pour l’emprunteur et le prêt sera plus long.

Il est conseillé de confier la tâche à un courtier spécialisé si vous envisager de regrouper vos prêts en cours. Pour vous orienter et vous informer sur les modalités et conditions de cette opération, vous pouvez consulter cette page.