Pour son premier voyage à l’étranger, Donald Trump a rencontré samedi 20 mai le roi saoudien Salmane. Cette rencontre s’est soldée par des accords de plus de 380 milliards de dollars américains (340 milliards d’euros environ), dont 110 milliards de dollars pour des ventes d’armements. L’agence officielle saoudienne SPA a déclaré faire état de 34 accords dans des domaines couvrants la défense, les transports aériens, la sécurité maritime, la cyber sécurité ou encore le pétrole.

Les États-Unis représentent déjà les leaders du marché mondial de l’armement et l’Arabie Saoudite est un pays avec un grand budget militaire, notamment par rapport à sa population et surtout à sa richesse. Les États-Unis sont d’ailleurs déjà leur 1e fournisseur. Cet accord ne fait donc que renforcer cette relation. Dans le secteur de l’armement, la somme d’argent annoncé serait créatrice de beaucoup d’emplois. Selon la Maison Blanche, ces récents contrats militaires vont consolider et renforcer la capacité de l’Arabie Saoudite à « contribuer aux opérations de contre-terrorisme à travers la région ».

Pour certains en revanche, comme Sébastien Jean – directeur du centre d’études prospectives et d’informations internationales, les chiffres de ce méga-contrat paraissent mirobolants et cette rencontre pourrait être l’occasion de « détourner l’attention ». Le chiffre correspondrait d’ailleurs à plus de la moitié du PIB saoudien.

En attendant une liste plus complète des équipements commandés par l’Arabie Saoudite, les actions du secteur de la défense ont un bel avenir devant eux. Voyons quelques exemples.

L’Arabie Saoudite aurait signé un contrat pour l’achat de 150 hélicoptères Blackhawk de la société Lockheed Martin qui seront assemblés en Arabie Saoudite. Lockheed Martin a également signé des accords de plus de 28 milliards de dollars : avions tactiques, défense, antimissile, navire de combat et hélicoptères.

La société Raytheon – entreprise spécialisée dans les domaines des systèmes de défense et d’électronique et dans l’aérospatiale – a également signé des accords : Munitions intelligentes, Air Defense Systems et systèmes de cyber-sécurité.

Dans le passé, ce types de contrats d’armement ont entrainé une augmentation des valeurs du secteur de défense. On peut donc s’attendre à ce que la réaction positive en bourse continue. Il est donc intéressant d’utiliser des courtiers en ligne internationaux comme UFX pour profiter de la variation des prix.