L’Université du Luxembourg accueille tous les ans des centaines d’étudiants. Français, belges, allemands, anglais, etc. Souvent attirés par une offre de formation qui correspond à leurs projets d’études, ils doivent cependant s’adapter et être mobiles face aux possibilités de location qui s’offrent à eux.

Nous vous détaillons ici quelques pistes, afin d’entamer un cursus académique, dans les meilleures conditions possible.

Choisir le type de location

Certains étudiants font le choix d’une résidence étudiante. Il faut savoir que ce type de logement est disponible dans le privé, mais aussi en passant par la Cité U du Luxembourg, qui prévoit un nombre de logements limité. Les logements étudiants de la Cité U sont disponibles sur des quartiers spécifiques de la ville et alentours, à bas coûts, et meublés.

Dans le cas d’une location Luxembourg, il existe aussi un certain nombre de résidences privées (parfois non meublées) disponibles un peu partout dans la ville de Luxembourg, ces logements sont prévus pour être des logements de courte durée et permettent une certaine agilité de logement (prise en charge des dossiers rapide, etc.)

Par ailleurs, il peut être extrêmement avantageux pour l’étudiant d’envisager la colocation. Moyennant quelques sacrifices, la colocation permet de prendre un logement beaucoup plus grand, mais aussi de partager les frais d’achat de meubles, les premières années.

Agence ou particulier ?

Le choix de passer par une agence ou par un particulier est crucial dans le cadre d’une location, notamment pour un étudiant.

La première raison est d’ordre financier, en effet si l’agence permet d’obtenir un logement beaucoup plus adapté aux volontés de l’étudiant (taille, aménagements, etc.) il est aussi beaucoup plus cher. Dans le cadre d’une activité ultra concurrentielle, les agences immobilières facturent des frais de dossiers variables (et souvent négociables). Il faut aussi prendre en compte la caution locative qui est l’équivalent de 2 ou 3 mois de loyers à l’entrée du logement. En passant par un particulier ces frais seront clairement réduits, à condition de prendre en compte les autres frais potentiels (parfois dissimulés par le propriétaire), réparation à charge du locataire, frais énergétiques, etc.

La seconde raison est d’ordre juridique / administratif. L’agence prend en charge toutes les démarches notariales et la mise en place du dossier. En passant par un particulier, il y a un risque de clauses abusives, notamment pour des étudiants qui n’ont aucune expérience immobilière. Il faut donc être prudent en passant par un particulier et être en accord avec ce qu’il attend de son locataire, et être aux affûts des spécificités du bien immobilier dans son ensemble. Dans le cas contraire, l’année d’étude peut vite venir un cauchemar.

Choisir la localisation et assurer son logement

Si le choix logique pour un étudiant pourrait être de résider près de l’université ou du moins dans la ville de celle-ci, il peut aussi être intéressant de s’éloigner.

En effet, le prix du logement est nettement supérieur en ville, et il est intéressant de s’éloigner de celle-ci pour voir les prix diminuer grandement. Les étudiants n’ayant pas peur d’effectuer un plus long trajet matin et soir pourront profiter de logements moins chers et potentiellement plus grands.

Il est aussi indispensable que l’étudiant prévoit l’assurance habitation de son logement. Si l’étudiant ne possède pas 2 garants fiables aux yeux de l’établissement immobilier, il pourra se tourner vers la garantie locative étudiante, ou l’état se portera garant de lui. Il faudra cependant anticiper ce genre de demandes qui peuvent prendre un certain temps.