Emblématique en termes d’image, mais aussi susceptible d’exercer des effets d’entraînement sur les autres secteurs de l’économie, le tourisme occupe une place centrale dans les économies d’outre-mer. La Martinique, la Polynésie, la Guyane, La Réunion ou les Antilles, chacun de ces territoires est incontournable pour les vacances en couple, en famille ou entre copains et copines.Dotées de paysages de carte postale, disposant de superbes plages, offrant dépaysement, soleil et chaleur toute l’année,ces régions sont aussi idéales pour les séniors qui souhaitent vivre une retraite plus agréable.Ce constat nous dit que les Outre-mer sont un marché ouvert aux investisseurs immobiliers locatifs. Si vous voulez vous lancer dans ce genre de projet, sachez que le gouvernement français a établi un dispositif légal qui vous permet de bénéficier de multiples avantages, en l’occurrence de la réduction fiscale. Il s’agit de la loi Pinel Outremer.

Principe et avantages de la loi Pinel Outremer

Le dispositif Pinel en général est entré en vigueur fin 2014. Celui-ci a été établi pour remplacer la loi Duflot. Au début, il a été programmé pour s’arrêter fin 2017, mais l’État français a décidé autrement et l’a prorogé jusqu’à fin 2021.

Par ailleurs, la loi Pinel Outremer 2018 est destinée aux investisseurs payant entre 10 et 20 000 euros d’impôt. Elle leur permet de bénéficier d’une remise fiscale intéressante. Un achat en Pinel Outremer donne, par exemple, lieu à une réduction d’impôt de 23, 29 ou 32 % de la somme investie, dans la limite de 300 000 euros. À noter que ces avantages sont étalés sur 6, 9 ou 12 ans, selon la durée de location du bien, et sont appliqués à compter de l’acquisition ou de l’achèvement de l’immeuble.

Conditions d’éligibilité en loi Pinel Outremer

Sont concernés par le dispositif Pinel les immeubles neufs ou anciens réhabilités.Cette législation fixe un plafond d’investissement à raison de 300 000 euros, soit l’équivalent de deux acquisitions par an.Concernant la réduction d’impôt, celle-ci se calcule sur la base d’un plafond au m² habitable, qui est de 5 500 euros, pour toutes les zones géographiques.

Pour bénéficier des avantages escomptés de la loi Pinel Outremer, vous devez mettre le logement en location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans, et à usage de résidence principale. Dans les départements d’outre-mer, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, les loyers sont plafonnés à 10,22 euros par mètre carré. Vous devez appliquer un loyer inférieur ou égal à 12,70 euros pour les investissements immobiliers locatifs en Polynésie, Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna.

Le choix des locataires est également régi par la loi Pinel. Premièrement, vous n’êtes pas autorisé à louer le bien à une personne qui appartient au même foyer fiscal que vous. Deuxièmement, le locataire célibataire doit avoir un revenu maximum de 27 710 euros. Pour un couple sans enfant, ce plafond de ressources est fixé à 37 006 euros. Et pour une personne seule ou un couple avec deux enfants, 53 725 euros.