Acheter un bien immobilier pour pouvoir ensuite le louer, c’est aujourd’hui l’une des meilleures solutions de placement à adopter pour acquérir un patrimoine et profiter par la même occasion d’un complément de revenus. Selon les envies des propriétaires, les biens immobiliers peuvent être loués vides, ou meublés. En terme de dispositif de défiscalisation, les propriétaires ayant opté pour achat dans le neuf peuvent souscrire au dispositif Pinel et bénéficier de certains avantages.

Le choix : location vide ou meublée ?

L’investissement immobilier locatif apparaît aujourd’hui comme l’un des placements les plus sûrs et surtout les plus rentables du marché financier. Deux options s’offrent actuellement aux propriétaires : louer leurs biens vides ou équipés de mobiliers fonctionnels. Dans les deux cas, l’installation d’un système d’alarme maison performant peut constituer un atout non négligeable pour le bien à louer. Différentes gammes d’alarmes habitation sont par ailleurs accessibles sur le site maisonalarme.fr. Avec ou sans fil, achat en pack ou recherche d’accessoires pour compléter une alarme déjà fonctionnelle, toutes les possibilités sont offertes. Du type d’investissement locatif dépend également le régime fiscal auquel il faudra par la suite souscrire.

Dans le cas d’une location immobilière nue, les propriétaires peuvent opter pour un régime simplifié microfoncier et jouir d’un abattement automatique de 30 % sur les recettes déclarées. Il faudra pour ce faire que le revenu locatif perçu ne dépasse pas les 15 000 euros. Si le revenu dépasse ce montant, souscrire au régime réel devient obligatoire. Si la location du bien est par contre de type meublé, les loyers devront automatiquement être imposés dans la catégorie des BIC ou Bénéfices Industriels et Commerciaux. Pour l’heure, le régime LMPN ou Location Meublée Non Professionnelle reste néanmoins le plus avantageux.

Investir dans l’immobilier neuf : les avantages du dispositif Pinel

Le dispositif de défiscalisation Pinel s’adresse à tous les contribuables français achetant dans l’immobilier neuf et s’engageant à louer le bien nouvellement acquis pendant une période déterminée. La période de location peut varier entre 6, 9 et 12 ans, selon les souhaits du propriétaire. Le pourcentage d’impôts à déduire varie en fonction de la durée de cet engagement de location. Ce taux peut aller de 12 ou 18 % à 21 %. Concrètement, pour un investissement d’une valeur de 200 000 euros par exemple, un propriétaire peut faire des économies d’impôts de 24 000 euros sur 6 ans, de 36 000 euros sur 9 ans, et de 42 000 euros si la durée de location s’élève à 12 ans.

Il est par ailleurs à noter que les biens immobiliers installés dans les zones dites tendues avec un déséquilibre important entre demandes et offres de logements sont également éligibles au dispositif Pinel. Il faudra toutefois effectuer différents travaux de réhabilitation, pour que le bien ait les mêmes performances techniques qu’un bien neuf. Accessible jusqu’au 31 décembre 2016, le dispositif Pinel ne concerne cependant que les biens loués nus.