Le 1e Novembre, Tesla a publié ses résultats pour le 3e trimestre et a enregistré des pertes record : la perte nette trimestrielle a atteint 619,4 millions de dollars. Le prix de actions a perdu plus de 3% le 1 novembre et a continué a baissé en après bourse de plus de 5%.

L’action a relativement bien progressé cette année. L’action a gagné plus de 50% depuis le début de l’année avec les espoirs autour du Model 3. Cette hausse a même permis à la société de devenir le 1e groupe automobile américain en termes de capitalisation boursière passant devant General Motors (GM) en avril. Cependant, les investisseurs commencent à penser que la valuation de ce producteur de voitures est assez élevée, en particulier compte tenu du fait que la société ne génère aucun bénéfice pour le moment. Vous pouvez utiliser des courtiers en bourse pour investir sur cette société. La plateforme UFX.com est l’une des plateformes de trading les plus utilisées et les plus renommées de l’industrie, offrant des outils professionnels et des conditions de trading compétitives.

La société a récemment décidé de licencier plusieurs de ses employés après ses examens de performance annuels. Les travailleurs ont estimé qu’entre 400 et 700 personnes ont été licenciées mais la société n’a pas confirmé le nombre. Ces licenciements se produisent juste après quelques perturbations de production de sa « Model 3 », une berline haut de gamme à partir de 33 000 $. C’est une voiture importante pour la croissance de la société car son PDG Elon Musk a l’ambition de transformer Tesla en un producteur de voitures électriques de masse. En septembre, la société n’a produit que 260 modèles au cours du 3e trimestre contre un objectif de production d’environ 1 500 unités.

Certains investisseurs s’inquiètent de l’impact à long terme de ces licenciements car ce n’est généralement pas ce que fait une entreprise en bonne santé – même si ces licenciements ne représentent qu’un faible pourcentage de la masse totale d’employés de l’entreprise. Dans une déclaration précédente, Tesla a annoncé qu’il serait capable de produire environ 5 000 « Model 3  par semaine et environ 10 000 par semaine d’ici la fin de 2018 ». Avec les problèmes de production de cette année, l’entreprise pourrait avoir du mal à respecter ses engagements. Cependant, ces licenciements pourraient lui permettre de réduire ses dépenses et d’aider à la croissance de ses revenus.