Investir dans la pierre est un moyen lucratif de se constituer un patrimoine et à la fois de percevoir une revenue pérenne. Les raisons pour lesquelles beaucoup de Français s’y intéressent sont nombreuses : revenus supplémentaires, préparation de la retraite, développement du patrimoine familial, réduction d’impôts ou encore aide et/ou protection pour les descendants et les proches. Mais avant d’offrir sa maison à la location, il y a quelques points que tout bon propriétaire bailleur devrait connaitre pour éviter tous les dangers. Voici donc un petit guide de l’investissement immobilier à bien se remémorer.

Choisir entre les différents types de location

En fonction de la localisation de votre bien, les possibilités dans l’immobilier locatif sont nombreuses : location saisonnière, location en vide ou en meublé, location de résidence service (gîtes, chambres d’hôte), résidence principale, local commercial, etc. Mais cela dépendra également du type de logement que vous voulez mettre à louer et de sa taille. Il s’agira principalement de maison, appartement, fond de commerce, bureau, deux pièces, studio étudiant, parking ou autres. Sachez toutefois que les régimes fiscaux qui régissent chaque type de location seront relatifs au type de location que vous avez mis en place. Ce sera donc à décider en premier lieu, dès la première mise en location.

investissement immobilierEn effet, il vous sera difficile de changer le type de logement une fois que le locataire a signé le contrat de bail. Mais avant tout, il vous faudra mettre votre logement en valeur pour attirer des locataires. Pour cela faites les travaux nécessaires et installer des rangements utiles. Cela est d’autant plus utile si vous êtes dans une des régions où il y a beaucoup d’offres de logement à louer.

Se renseigner sur le régime fiscal

Dispositif Scellier, loi Girardin, loi Allur, dispositif Borloo, loi 1848, dispositif Pinel, loi Duflot, statuts LMP/LMNP, loi Censi-Boulevard, loi Malraux, … : autant de noms qui feront dérouter plus d’un. La solution la plus facile est de voire avec votre conseiller fiscal et de l’Anah ou de vous renseigner sur internet sur chaque dispositif. Vous pourrez également en profiter pour vous informer sur les documents nécessaires à tout bailleur comme le contrat de location, le formulaire d’état des lieux ou encore les quittances. Mais nous notons qu’il est plus avantageux d’investir dans du neuf avec la loi Pinel et dans l’ancien avec le dispositif Borloo.

Faire les Diagnostics Immobiliers Obligatoires

Avant de mettre votre logement en location, que vous venez de l’acheter ou qu’il vous appartienne depuis des années, il est important de faire appel à des professionnels pour faire les 3 Diagnostics Immobiliers Obligatoires. Comme pour la vente immobilière, c’est une étape imposée par la loi. Il y a s’agit en fait du DPE (diagnostic de performance énergétique), du diagnostique plomb, et de l’ERNT (état des risques naturels et technologiques). Vous devez ensuite montrer les documents y afférant à vos futurs locataires.