Tous les jours, on est obligé d’utiliser l’eau notamment pour se laver, laver les aliments, les cuire ou encore pour faire la lessive. Cependant, afin que le traitement des eaux usées en provenance de notre domicile soit facile à traiter et optimise par la même l’efficacité des stations d’épuration, on peut essayer de polluer moins. Les détails.

Que contiennent nos eaux usées ?

La pollution de l’eau dépend de son usage. Pour les eaux qui sont utilisées en cuisine, ce sont surtout les restes d’aliments, les graisses, les détergents qu’on y trouve. Quand ces éléments restent dans l’eau longtemps, des bactéries se forment et l’eau devient dangereuse et très polluante si déversées dans la nature sans traitement. Pour les eaux utilisées en lavage, on y trouve des saletés en tout genre, des détergents ou encore des savons. Ces eaux polluent rapidement les eaux en surface si jetées dans la nature sans traitement. Quant aux eaux en provenance de toilettes, elles renferment beaucoup de matières organiques. On y trouve également des germes dangereux ainsi que de l’azote qui va se transformer en nitrate.

Les industries en tout genre libèrent également des eaux polluées qui contiennent une forte quantité de composants chimiques. Ces eaux sont parmi les plus polluantes et doivent impérativement passer par des stations d’épuration des eaux usées. Une fois lâchées dans la nature, les pollutions engendrées risquent d’être incontrôlables. À noter que le rejet des déchets classiques comme les serviettes hygiéniques, les médicaments, les solvants, l’huile moteur… dans les eaux usées rend encore plus difficile le traitement de ces dernières.

Comment polluer moins ?

Face aux problèmes engendrés par les eaux usées non épurées, il est préférable de prendre des précautions en utilisant l’eau au quotidien. En effet, il faut comprendre que le degré de pollution des eaux usées dépend de la quantité de produits utilisés pendant les tâches ménagères ou encore la quantité de savon ou de gel douche utilisé pendant le bain. Ainsi, pour polluer moins, il faut changer son comportement au quotidien en commençant par réduire la quantité de détergents utilisés. Le recours aux produits écologiques permet également de participer à la préservation de l’environnement. Les produits toxiques et les déchets solides en doivent pas être jetés dans l’évier ou encore dans les égouts, car risquent de polluer les eaux de surfaces.

Par ailleurs, une autre méthode efficace qui permet de réduire la pollution de l’eau consiste à réduire en compost les déchets alimentaires. À noter que l’exploitation de l’eau de pluie permet de réduire le recours aux produits de lessive ou à un adoucisseur, car elle est douce naturellement.