Dernièrement, les marchés des crédits ont connu une légère baisse par rapport à aux années précédents. Et celle du crédit à la consommation n’échappe pas à cette tendance. Face à cette situation, les particuliers accourent pour faire une demande de prêt auprès des institutions de crédit. Et force est de constater que le crédit immobilier est l’un des financements qui continue toujours de séduire. Ce n’est pas tant pour devenir propriétaire que pour acheter des parts d’un SCPI.

Pourquoi faire des investissements immobiliers ?

Les investissements dans les SCPI sont de plus en plus renommés de nos jours. Et pour cause, les avantages d’une telle démarche ne sont pas des moindres. Il ne s’agit pas seulement de devenir propriétaires à moindres frais. C’est aussi une occasion de recevoir des rendements sur ses placements. Comme quoi l’immobilier reste toujours une valeur refuge.

En effet, en achetant des parts d’un bien dans une SCPI, vous vous assurez des retours sur investissement de 4.85 % par mois. C’est nettement plus qu’une épargne sur livret A et une assurance-vie. De plus vous pouvez également réduire vos impôts avec une scpi Pinel par exemple.

En outre, vous vous déchargez de toutes les obligations imputées aux propriétaires. Ce sont les sociétés de gestion immobilière qui s’en charge pour vous.

Les bons gestes qui vous aideront à réussir vos placements

Cependant, force est de constater que les placements dans les SCPI ne fonctionnent pas toujours. Heureusement qu’il existe des trucs et astuces pour vous aider à optimiser vos chances de réussite.

Par exemple, quid à placer le montant de son crédit immo dans un immeuble, autant le faire à l’extérieur de l’hexagone. Les fiscalités y sont beaucoup plus intéressantes.

En outre, opter pour les SCPI Épargne Foncière est une aubaine afin de minimiser les risques de vos placements et en assurer la stabilité.