Ces dernières années, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à miser sur l’immobilier. Comment expliquer ce phénomène ? Connaître toutes les raisons de se lancer dans cet univers permet de mieux répondre à cette question.

Des dispositifs attrayants de défiscalisation

L’investissement dans l’immobilier constitue un moyen idéal pour profiter d’une réduction de ses impôts sur le revenu. Cela est rendu possible par l’existence de divers dispositifs de défiscalisation. En louant un bien neuf durant six ans pour l’un et neuf ans pour l’autre, l’investisseur pourra profiter d’un cadeau fiscal pouvant atteindre le plafonnement des niches fiscales de l’année en cours. Il y a également les dispositifs Malraux et Monuments historiques qui permettent d’espérer une réduction d’impôts annuels allant jusqu’à 30 000 euros par an en investissant dans des biens classés.

Une retraite confortable

Il faut directement l’avouer, les allocations retraites ne sont plus comme elles étaient il y a quelques dizaines d’années. Pour préserver une meilleure qualité de vie après avoir quitté le monde professionnel donc, il n’y a rien de mieux que de se préparer 10 ou 20 ans à l’avance, en s’investissant dans l’immobilier neuf. Ce dernier se trouve en général dans un secteur géographique très prisé et devra ainsi permettre de trouver facilement un locataire. Il ouvrira par ailleurs à une réduction en loi Pinel pouvant atteindre les 54 000 euros sur 9 ans ou à une exemption totale d’impôt en Loi Censi-Bouvard.

Un complément de revenu

À la recherche d’un placement qui est moins compromis par les situations conjoncturelles ? La Pierre est une valeur sûre. En s’y investissant, on n’a pas à épuiser ses efforts dans une épargne. L’investissement se fait en effet à crédit alors qu’il permet d’avoir un patrimoine pouvant facilement se valoriser dans le temps. L’investisseur aura donc un complément de revenu pour améliorer sa situation financière.

Une manière de mieux protéger son entourage

Une personne retraitée qui souffre d’une insuffisance de revenu constitue une charge pour sa famille. Si elle a bien anticipé cette situation en s’investissant dans l’immobilier, elle ne mettra pas en péril la situation financière de cette dernière. Par ailleurs, l’immeuble ou le logement dans lequel elle s’est investie pourra être transmis sans droit de succession à ses ascendants s’il fait partie des biens prévus par le dispositif Monument Historique. Depuis le début de l’année 2015, il y a application d’un abattement de 100 000 euros pour les donations de logements neufs. La transmission aux membres de la famille devient ainsi de moins en moins complexe.

Enfin, en joignant une assurance-décès invalidité à son prêt, l’investisseur évite que sa famille puisse hériter des dettes qui s’y attachent lorsqu’il décède avant la fin du contrat. Pour mieux investir dans l’immobilier, il est conseillé de parcourir les conseils de professionnels laissés dans les forums et les sites spécialisés comme http://defiscalisationconseil.fr/.