Au lendemain de la crise financière de 2009, bon nombre d’entreprises éprouvent toujours de la difficulté  à se redresser. Pendant ces périodes sombres, le management de transition a connu une popularité croissante dans l’Hexagone. Actuellement, de nombreuses sociétés ont recours au service d’un directeur financier temporaire pour retrouver leur dynamisme d’antan.

Une solution immédiate à la crise

Dans la majeure partie des cas, les problèmes des entreprises en difficulté proviennent d’une situation de crise dans le département financier. Il y a de ce fait une mauvaise gestion des ressources pécuniaires qui conduit peu à peu la compagnie à la faillite.

Le DAF de transition va en conséquence assurer la continuité des activités. Pour cela, il s’appuiera sur quelques bases. D’abord, il fera preuve de leadership. En effet, il devra diriger toute une équipe quitte à prendre temporairement la place des cadres. Les plans d’action qu’il adopte doivent se traduire rapidement  en des résultats concrets. Pour cela, le responsable peut  donner des formations  ou bien appliquer une stratégie innovante.

Le manager de transition peut aussi intervenir pour combler un besoin urgent de recrutement. Cela est souvent le cas, lorsque des projets de grande envergure doivent être organisés. Le spécialiste accomplit  alors toutes les études de faisabilité et cherche des solutions de financement. Un directeur financier de transition peut également étudier les propositions de fusion et d’acquisition. Néanmoins, il ne se concentrera que sur les bénéfices ou les charges que cela entraînera.

Un professionnel qui s’adapte facilement

En cas d’urgence, le manager devra tout mettre en œuvre pour maîtriser les coûts. Pour cela, il procédera évidemment  à une  évaluation des défaillances de l’entreprise pour mieux l’adapter aux nécessités conjoncturelles. Après avoir repéré les faiblesses de la compagnie, il apportera des solutions pour les combler.

Mais, il arrive souvent que ce professionnel se charge d’une véritable restructuration pour améliorer la rentabilité des activités de la société de manière durable. Cela va de l’édification d’une stratégie à des mesures de redressement comme la cession de certains biens ou droits. Tout dépend de la nature du contrat. Le manager de transition devra coordonner ses actions avec les autres services pour mener à bien ses missions.

Cependant, depuis ces deux dernières années, les PME ne demandent plus l’assistance de ce spécialiste uniquement pour gérer les périodes de crise, mais aussi pour améliorer le rendement. L’expérience du manager facilite son intégration et il a d’ailleurs une excellente capacité d’adaptation.