Un appartement ou un immeuble ne peut se passer d’une copropriété. Et une copropriété sans syndicat de copropriétaires n’est pas une copropriété. Ceci dit, chaque immeuble ou chaque appartement réparti en plusieurs lots doivent disposer d’un syndicat de copropriété. Mais que désigne ce terme ? S’agit-il d’une personne ou d’un groupe de personnes ? Suivez notre article pour savoir un peu plus sur le syndicat de copropriété.

Qu’est-ce qu’un syndicat de copropriétaires ?

Souvent, on se demande si l’on peut directement rencontrer un syndicat de copropriétaires. Ceci est parfaitement impossible, parce que si l’on parle de syndicat, il ne s’agit pas en fait d’une personne physique, mais d’une personne morale. Ainsi, on ne pourra pas voir ni parler à un syndicat. En effet, ce syndicat est une entité juridique qui regroupe tous les copropriétaires d’un immeuble. De ce fait, une fois qu’un immeuble ou un appartement est réparti en plusieurs lots (au minimum deux), le syndicat existe de plein droit. Bien évidemment, aucune formalité n’est nécessaire pour figurer dans le syndicat, mais il existe tout simplement et figure bel et bien dans des actes.

Qui sont les membres du syndicat de copropriétaires ?

Par définition, tous ceux qui sont propriétaires d’un lot, que ce soit un appartement, un immeuble, une boutique, un cabinet médical ou une chambre de service sont appelés membre du syndicat de copropriétaires. De ce fait, il suffit que vous possédiez un lot pour être membre, et sachez qu’aucun copropriétaire ne peut être exclu de ce syndicat. On peut dire donc que les membres du syndicat peuvent être des propriétaires résidents, des bailleurs, des commerçants, des médecins, des avocats… qui disposent d’un local professionnel. Par contre, les personnes qui résident dans le bâtiment et qui ne sont pas propriétaires d’un lot ne font pas partie du syndicat, il s’agit uniquement des locataires.

Quel est le rôle du syndicat de copropriétaires ?

Aujourd’hui, le syndicat de copropriétaire est une entité souvent absente. Pourtant, ce syndicat tient une place importante dans le bon déroulement la copropriété et l’entretien de l’immeuble. De ce fait, le syndicat est appelé dans la conservation de l’immeuble et la gestion des parties communes. Ainsi, la gestion administrative et financière ainsi que les travaux d’entretien de l’immeuble sont à la charge du syndicat. Bien évidemment, les membres peuvent choisir plusieurs personnes pour représenter le syndicat. Ainsi, toutes les tâches seront confiées aux personnes élues. Le syndicat peut décider de vendre ou d’agrandir une partie commune, mais ses pouvoirs ne s’étendent pas aux parties privées, sauf si un membre désobéit aux règlements de la copropriété.